Autoconsommation photovoltaïque : fonctionnement et avantages

L’autoconsommation photovoltaïque est un sujet pas vraiment bien connu du grand public. Si le démarchage intensif par téléphone ou même en porte-à-porte est pourtant très soutenu sur ce moyen de produire son électricité soi-même, les commerciaux laissent toujours une part d’ombre qui rend l’application suspecte.

Voici un billet pour s’y retrouver simplement.

L’autoconsommation photovoltaïque ?

C’est un moyen qui permet de produire soi-même son électricité et de la consommer tout de suite. Il n’est pas toujours possible de s’affranchir entièrement des services des fournisseurs d’énergies actuels, mais le système peut venir compléter une installation classique avec un coût du kWh 5 fois moins élevé que celui-ci proposé actuellement par ces mêmes fournisseurs.

image

Il faut pouvoir disposer d’une surface permettant d’installer des panneaux solaires qui vont transmettre l’énergie captée à un onduleur relié au tableau électrique. Celui-ci va générer de l’électricité pour alimenter la maison.

Avantages de l’autoconsommation photovoltaïque

En optant pour un dispositif d’autoconsommation photovoltaïque, vous diminuez vos factures d’énergie. L’aspect écologique est également un plus. Il n’y a aucun rejet de polluants dans l’atmosphère et pas de production de déchets non plus.

Les dispositifs du marché sont silencieux et ne nécessitent quasiment aucune maintenance. Les garanties offertes par les fabricants de dispositifs autoconsommation photovoltaïque rassurent également les foyers qui veulent s’équiper. Il n’est pas rare d’obtenir une garantie de 25 ans pour les panneaux et de 20 ans sur l’onduleur.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter le site d’un spécialiste des énergies renouvelables sur Toulouse : autan-solaire.fr, ou le contacter directement.

Autan Solaire
Z. A. les Monges
31450 DEYME
TEL : 05 34 66 54 18
Fax : 05 61 20 42 89
contact@autansolaire.fr

Ademe Midi-Pyrénées : agir pour l’environnement

Je vous parlais il y a quelques jours des possibilités de faire des économies d’énergie en faisant appel à un bureau d’études thermiques. L’écologie et les problèmes environnementaux étant toujours d’actualité, je voudrais vous parler aujourd’hui, pour ce 6 ème billet sur ce blog, d’un organisme qui permet d’avancer sur ces nombreux sujets qui impactent notre vie de tous les jours.

L’Ademe Midi-Pyrénées est un établissement dit public, qui apporte son aide, son expérience, son expertise et ses conseils dans des domaines aussi variés que la gestion des déchets, la lutte contre la pollution sous toutes ses formes (air, sonore, eau…) et les problèmes liés à l’écologie, à l’environnement et à l’énergie.

Placée sous l’autorité du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, l’Ademe Midi-Pyrénées intervient auprès des entreprises, des collectivités locales et accompagne aussi les particuliers avec un rôle de conseil et d’expertise. Elle a en charge d’appliquer les directives et la politique environnementale dictée par le Ministère dont elle dépend.

Il existe une Ademe en Midi-Pyrénées, mais cette agence (Agence Départementale de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) est également active dans d’autres départements français.

Dans un domaine spécifiquement énergétique, l’Ademe Midi-Pyrénées soutient la recherche et les avancées en matière d’énergie renouvelable, et peut intervenir dans un projet d’économie d’énergie en agissant sur les comportements et la technologie.

Pour en savoir plus sur l’Ademe, vous pouvez vous rendre sur le site officiel qui récapitule l’ensemble de ses actions et prérogatives (midi-pyrenees.ademe.fr).

Récupération eau de pluie : l’entretien facile

Nous parlions il y a quelques temps des cuves de récupération eau de pluie Millen’eau. Nous avions évoqué l’intérêt de mettre en place ce genre de cuve avec des atouts aussi bien économiques qu’écologiques.

Aujourd’hui, nous allons voir comment entretenir votre cuve de récupération eau de pluie.

Entretien de votre cuve de récupération d’eau de pluie

En premier lieu, nous savons que cette eau récupérée ne peut pas servir à la consommation humaine. Par conséquent, il est inutile de la tester pour savoir si elle est potable ou pas.

récupération eau de pluie
Comment entretenir sa cuve de récupération eau de pluie ?

Ensuite, même si l’eau ne semble à priori pas salissante, votre cuve va s’encrasser avec des impuretés. Celles-ci doivent être éliminées y compris dans les organes de fonctionnement comme la pompe, les filtres, le porte filtre…

Par ailleurs, la législation prévoit une visite de contrôle annuelle dont les actions doivent être portées sur le carnet d’entretien. Un petit conseil ?  Faites contrôler votre cuve récupération eau de pluie par un spécialiste du sujet.

Quelles sont les tâches de maintenance à accomplir ?

Quand votre cuve de récupération eau de pluie est presque vide, c’est le moment idéal pour procéder à l’entretien. En outre, il vaut mieux effectuer les tâches de maintenance à deux. La première personne descend dans la fosse et la seconde reste en support au dehors.

Les restes d’eau contenus au fond de la cuve peuvent être épongés. Il faut ensuite enlever le dépôt qui se forme. Le fond de la cuve de récupération eau de pluie se récure ensuite à la brosse. Les organes de fonctionnement comme la pompe et les filtres doivent également subir un nettoyage…

Pour savoir comment entretenir au mieux votre cuve de récupération d’eau de pluie Millen’eau, visitez le site aqua-environnement.fr.

Aqua Environnement
675 Chemin des Petites
31620 Castelnau d’Estrétefonds
TEL : 06 31 99 83 45
aqua-environnement@laposte.net

Bureau d’étude thermique : pourquoi pas vous ?

Dans un contexte difficile au niveau de la recherche d’emploi, il est toujours bon de mettre l’accent sur les métiers d’aujourd’hui et de demain. Celui d’expert en économie d’énergie lié à un bureau d’étude thermique est en pleine évolution avec les directives prononcées par la réglementation thermique RT 2012.

bureau étude thermique albi

Cette série de mesures, déclinées lors des Grenelles de l’Environnement successifs, sont destinées à limiter la consommation d’énergie, les énergies fossiles n’étant pas illimitées, et à diminuer les rejets d’air chauds en partie responsables du réchauffement climatique.

Un bureau d’étude thermique réalise plusieurs tests et audits énergétiques qui vont déterminer si votre habitat est peu consommateur d’énergie, si il reste un potentiel d’isolation supplémentaire qui vous ferait économiser de l’argent sur votre consommation d’énergie, ou si il faut entamer de sérieux travaux de rénovation énergétique, votre chauffage servant plus à faire monter la température à l’extérieur de votre logement qu’à l’intérieur.

Ces tests ont pour noms « infiltrométrie », « diagnostic de performance énergétique », « audit ou bilan thermique » et sont aussi bien réalisés volontairement qu’imposés par la législation en vigueur, notamment sur les constructions neuves depuis le 1er Janvier 2013.

Pour en savoir plus sur le métier d’expert en économie d’énergie, rendez-vous sur le site de l’Onisep qui a rédiger une fiche métier sur ce sujet.

Micro station d’épuration : sans danger pour l’environnement

La micro station d’épuration est un système qui remplace le raccordement au réseau public (tout à l’égout) pour le traitement et le rejet des eaux usées. Par ailleurs, ce dispositif complètement autonome respecte l’environnement grâce à un ingénieux procédé.

Comment fonctionne une micro station d’épuration ?

Microstation d’épuration : l’assainissement autonome

Tout d’abord, il faut dire que le tout à l’égout ne circule pas dans toute la France. Il reste des régions où le réseau public ne passe pas. Toutefois, pour pallier à cet inconvénient, les propriétaires ont plusieurs solutions à leur disposition. Par exemple, ils peuvent recourir à des filières dites « traditionnelles » qui sont mises en place après une fosse toutes eaux. (filtre à sable, épandage, tertre d’infiltration…). Ces systèmes entièrement écologiques (pas d’énergie requise pour fonctionner) sont complétées par la filière agréée. Celle-ci comporte les micros stations d’épuration.

micro station d'épuration
Le traitement autonome de l’eau domestique

Une microstation d’épuration n’a pas besoin de fosses toutes eaux. En premier lieu, le prétraitement des eaux usées se déroule dans le premier compartiment de la machine. Ensuite, le second réceptacle poursuit le cycle et procède au traitement avec l’intervention de bactéries inoffensives pour l’environnement. Ces micro organismes épurent l’eau. Pour conclure, celle-ci s’infiltre dans le milieu naturel.

Sur Toulouse, une entreprise commercialise, installe et maintient en état de fonctionnement votre micro station d’épuration individuelle. Sur le site aqua-environnement.fr, vous retrouverez toutes les conditions requises pour installer une micro station d’épuration dans votre jardin. En outre, le site parle également de la réglementation générale en vigueur sur le sujet.

Aqua Environnement
675 Chemin des Petites
31620 Castelnau d’Estrétefonds
TEL : 06 31 99 83 45
aqua-environnement@laposte.net

Cuve récupération d’eau de pluie à enterrer Millen’eau

Comme nous le savons tous aujourd’hui, l’eau est une denrée rare dont il faut protéger les ressources. Installer une cuve récupération d’eau de pluie à enterrer chez soi permet de limiter le tirage d’eau du réseau public.

Que peut-on faire et ne pas faire avec de l’eau de pluie récupérée ?

Cuve récupération d’eau de pluie à enterrer : une ancienne habitude

Se servir d’une cuve de récupération d’eau de pluie n’est pas une nouveauté. En passant devant de nombreux jardins, il n’est pas rare de voir un bidon, un tonneau ou même un simple grand bac en plastique destiné à recueillir l’eau des gouttières.

Qu’autorise la législation en vigueur concernant l’usage de cette eau de pluie ?

cuve récupération d'eau de pluie à enterrer
Protéger nos ressources en eau en récupérant l’eau de pluie

Par exemple vous pouvez vous en servir pour arroser le jardin. Laver sa voiture avec de l’eau récupérée vous permettra aussi de ménager votre eau domestique. Le remplissage et le maintien à flot d’une petite piscine est également possible.

D’autres poussent l’idée un peu plus loin encore en utilisant une cuve récupération d’eau de pluie à enterrer pour alimenter le réservoir des toilettes ou faire tourner leur lave linge.

Seule la consommation de cette eau récupérée pour la consommation humaine n’est pas recommandée.

Où trouver ce genre de cuves ?

Il est vrai que récupérer l’eau tombée du ciel n’est pas une nouveauté, mais aujourd’hui il existe des solutions plus pérennes qu’un bidon en plastique. Elles permettent aussi de profiter plus largement du potentiel offert par cette eau gratuite.

Sur le site aqua-environnement, vous retrouverez tout ce qu’il y a à savoir sur les cuves de récupération d’eau de pluie à enterrer Millen’Eau. Ces solutions permettent de récupérer de 3 à 66 m3 selon la capacité que vous aurez choisi.

Pour conclure et en savoir plus sur le sujet, visitez le site aqua-environnement.fr.

Aqua Environnement
675 Chemin des Petites
31620 Castelnau d’Estrétefonds
TEL : 06 31 99 83 45
aqua-environnement@laposte.net

Audit énergétique : évitez les déperditions d’énergie !

Revenons à deux sujets qui préoccupent beaucoup les français pour ce premier billet sur ce nouveau blog Green Writer, l’argent et l’écologie. Il se trouve que l’on peut réunir ces deux thématiques sous une seule qui leur est commune, l’audit énergétique.

A quoi sert un audit énergétique ?

L’audit énergétique est une prestation réalisée par un expert en économie d’énergie et qui a pour but de répondre aux deux problématiques évoquées plus haut.

C’est un moyen qui peut conduire à réduire de manière drastique sa facture d’énergie et dans le même temps, d’éliminer une bonne partie des rejets d’air chaud qu’une maison ou un bâtiment mal isolés laissent filer dans l’atmophère, accentuant ainsi ce réchauffement climatique qui causera peut-être un jour notre perte.

économie d'énergie
Audit énergétique : économie/écologie

Cette intervention est un bon moyen de répondre à des questions que l’on peut se poser à un moment ou un autre lorsque l’on est propriétaire d’un bien immobilier destiné à l’habitation.

  • Faut-il passer sur un mode de chauffage à l’énergie renouvelable?
  • Le mode de chauffage utilisé est-il en adéquation avec le logement?
  • Ce dernier n’aurait-il pas besoin de travaux de rénovation visant à améliorer son isolation ?

A l’issue d’un audit énergétique, l’expert en économie d’énergie est en mesure d’orienter le propriétaire vers les bonnes solutions à la lumière des résultats obtenus.

Un audit énergétique est également fréquemment demandé par les entreprises qui voient là un moyen de s’inscrire dans une démarche de développement durable mais surtout de réaliser des économies d’énergies.

Cette intervention est menée par un cabinet d’expertise en économie d’énergie. Ces officines proposent en général d’autres examens liés aux économies d’énergies (bilan thermique, infiltrométrie…) sur lesquels nous reviendrons un de ces jours.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑